logo_pspsport_publicite
Gael Geoffroy

La perpétuelle évolution de Gaël Geffroy

Depuis les jeux paralympiques de Tokyo, Gaël Geffroy a préparé le championnat de France cross FFA, pour lequel il s’est qualifié brillamment.

Depuis notre dernière interview, Gaël a continué son ascension et a aujourd’hui de nouveaux objectifs. C’est pour cela que nous revenons aujourd’hui sur son parcours. Pour cela, Gaël se donne les moyens, avec jusqu’à 14 entraînements par semaine et des journées bien remplies entre la pratique et les rendez-vous avec sa Nutritionniste, son Ostheopathe, ses Partenaires d’entraînement, son Entraîneur, et ses Préparateurs physique et mental. Comme nous l’a expliqué Sébastien Lallier, son préparateur mental, son équipe occupe une place importante dans son quotidien, en effet, c’est en travaillant ensemble que Gaël continue son ascension.
Cette évolution ne s’applique pas seulement sur le plan sportif mais aussi sur le plan personnel, comme nous pouvons le constater sur ses réseaux sociaux.
Gaël a de plus en plus confiance en lui et s’affirme comme un sportif à part entière.

Sur le plan sportif, Gaël s’efforce à améliorer ses chronos qui affichent de très bonnes références avec notamment 3’59 sur le 1500m et 1’58 sur le 800m, le rendant donc sélectionnable en équipe de France pour les jeux européens de juillet 2022. Gaël est également potentiellement sélectionnable pour le relais 4*400m.
Pour se motiver, Gaël défie Sébastien et le reste de son équipe en affirmant haut et fort “Je ne lache rien et je vais au bout ».

Selon le préparateur mental, l’objectif ultime serait la médaille d’or aux jeux Olympiques de Paris de 2024, mais les Global Games restent l’enjeux actuel. Avant d’être le préparateur mental de Gaël Geffroy, Sébastien est avant tout Responsable d’exploitation au sein de l’agence Onet Montluçon/Guéret. Déjà Coach sportif passionné de trail, Sébastien s’est récemment lancé dans la folle aventure de passer son diplôme d’accompagnateur randonnée en montagne.
Ayant une vision très optimiste de la carrière de Gaël Geffroy, Sébastien commence déjà à se questionner sur l’après Jeux Olympiques et notamment sur la gestion de la notoriété de Gaël.

PSP vous invite à soutenir Gaël Geffroy dans sa participation au Global Games à Vichy du 04 au 10 juin 2023.

USPCA : L'athlétisme avec passion et détermination

“Le plaisir d’abord”

PSP a pu mettre à l’honneur ce mois-ci, le club d’athlétisme de Commentry, l’Union Sportive Populaire Commentryenne, et son nouvel équipementier via un post sur les réseaux sociaux.
Actuellement à la tête du club d’athlétisme de Commentry depuis moins d’un an, Audrey Brodziak a bien souhaité répondre à nos questions.
L’histoire de l’athlétisme au sein de la ville de Commentry date de presque une décennie. En effet, l’athlétisme y fait son apparition dans les années 1920 qui donne naissance à deux clubs d’athlétisme en 1935, le COC et le CSC.
La fusion de ces deux clubs en 1937 va propulser l’USPCA comme un des plus gros clubs d’Auvergne. Aujourd’hui grâce à l’ action et à l’ investissement de tout le club, l’ambiance chaleureuse et familiale est omniprésente afin que petits et grands puissent pratiquer leur passion dans les meilleures conditions possibles. Leurs mots d’ordre : « S’amuser en faisant du sport ».

À l’USPCA […]l’ambiance est juste top, on ne se prend pas la tête, tout se déroule super bien ! “

Dans le cadre des entraînements, les hommes et les femmes s’entraînent ensemble, seuls des groupes de niveaux sont créés afin de permettre aux encadrants d’adapter le contenu des entraînements.
Les plus petits peuvent commencer l’athlétisme à partir de l’âge de 6 ans en intégrant l’école. Dans cet établissement, les enfants sont initiés aux différentes pratiques de l’athlétisme. Ce n’est qu’en tant que Benjamins qu’ils peuvent choisir la pratique dans laquelle ils veulent se focaliser, soit dans la catégorie athlétisme soit dans la course hors stade.
L’USPCA est fière de ses membres et voit en tous beaucoup de potentiel. Audrey Brodziak nous a tout de même suggéré de suivre l’évolution de 3 jeunes membres aux destins très prometteurs du nom de Fanny Monnier, Eloann Cossiaux et Charlotte Dumas. Cette dernière a notamment gagné le titre de Championne d’Auvergne Rhône Alpe au niveau Cross et le titre de Championne d’allier sur les mille mètres.

Rien n’est impossible

Le club, malgré la crise sanitaire, a su garder la tête hors de l’eau et organise aujourd’hui plusieurs événements comme des sorties les week-ends pour permettre aux jeunes d’adapter leur course à différents terrains. Des soirées sont même organisées dans le but de maintenir l’aspect familial du club et de remotiver les troupes.
Ce deuxième slogan est riche en émotions surtout après une année pleine de rebondissements pour le club. Effectivement, suite à un moment de froid, l’USPCA a su se remettre sur pied en recréant par exemple les foulées Comment ryenne ou les meetings d’Athlétisme. C’est avec une force incroyable que la présidente releva ce challenge épauler par tous les membres du club. Un état d’esprit pétillant qui ne manque pas de nous inspirer. “Nos objectifs à court et long terme sont d’essayer de garder nos Cadets et Juniors qui par leurs études quittent le club trop vite. Redonner à long terme sa vraie place à l’athlétisme (longueur, poids, disques, javelot, piste, haies, perche) qui, au fur et à mesure a perdu ses athlètes au profit de la course et des trails.”

PSP leur souhaite de belles réussites pour les championnats futurs et prospérité au sein du club.
USPCA

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn